L’enfant de Mers el-Kébir de Sophie Colliex !

Mers el-KébirL’enfant de Mers el-Kébir de Sophie Colliex

Michel est entouré d’amour auprès de ses parents, de sa soeur et de son frère. Une modeste famille dont le foyer tourne principalement grâce au métier de pêcheur du père et dont le fils ainé suit les traces.

Les prémices de la guerre se font sentir dans le port de Mers el-Kébir lorsque les hommes sont appelés au combat. Les temps se font durs pour cette famille dont un fils a du partir à la guerre, les denrées se font plus rares, mais la famille se serre les coudes et l’enfance de Michel, avec ses deux amis Norbert et Samir, s’épanouit dans les bêtises et la naïveté qui les préserve du monde.

Les années passent, les enfants grandissent, prennent des chemins différents, parfois déjà tout tracé, simplement parce que c’est comme ça, et le rêve de Michel se fait de plus en plus fort depuis qu’il a reçu cette boîte de crayons de couleur.

Osera-t-il réaliser son rêve de devenir peintre ?

MICHEL, NORBERT ET SAMIR ont marché toute la journée sur la route des crêtes ; parvenus aux environs de la ferme maraîchère, ils s’engagent en silence au milieu de la belle allée d’orangers et tendent l’oreille : pas d’autre bruit que le gazouillis des oiseux et le bruissement des feuilles. Les arbres, clémentiniers, grenadiers, orangers, plient sous le poids des fruits. Les trois enfants échangent un regard circonspect. Michel lance un timide :
– Y’a quelqu’un ?

Personne ne répond. Il s’agit d’être prudents : Pascual, le paysan, dit Matagatos, passe pour avoir la colère impétueuse, la détente facile, et un fusil prêt à tirer toujours à portée de main devant la porte de sa maison. Ces oranges, belles et charnues, sont si tentantes. Tenaillé par le désir, Michel s’enhardit : il cueille prestement quelques fruits et les fourre dans sa musette.
Un coup de feu claque dans le paysage.
– Flûte, il nous a vus, souffle Norbert.


Genre : Roman

Nombre de pages : 312

Année : 2015

Édition : Editions Encre Fraîche

ISBN : 978-2-9700928-3-4

Pour le commander c’est ici !


Mon avis :

J’ai adoré me promener dans le port de Mers el-Kébir avec ces trois compères, j’ai marché sur les plages, j’ai couru et dévalé les collines et j’ai sursauté de leurs bêtises. Leur naïveté dans ces temps durs m’a vraiment touchée.

Ce roman est vraiment palpitant, il nous emporte dans un temps différent où les rêves sont lointains pour laisser place au pragmatisme de la vie, des coutumes et des « on a toujours fait comme ça ». Ce roman c’est aussi l’histoire, car il nous rappelle l’horreur de la bataille qui a lieu en 1940 à Mers el-Kébir.

Sophie Colliex, l’auteure, a fait un travail énorme de recherches pour retracer cette bataille avec autant de détails et de ressentis.


L’auteure :

Sophie Colliex, née en France, est franco-suisse. Elle est passionnée par la lecture et l’écriture depuis son enfance. A son arrivée en Suisse, elle s’engage dans l’enseignement aux adultes et aujourd’hui, elle est professeur de français langue étrangère et d’alphabétisation pour un public de personnes non francophones.

L’enfant de Mers el-Kébir est son premier roman.

Image © Morisco

Le fort de Mers el-Kébir
Image © Morisco

5 thoughts on “L’enfant de Mers el-Kébir de Sophie Colliex !

  1. J’ai terminé la lecture du livre hier.
    Je me suis régalé et j’ai été bouleversé.

    L’auteure sait écrire dans tous les moments du livre.
    Que ce soit la guerre ou les amours débutantes.
    Que ce soit l’amitié ou la tristesse.
    Que ce soit l’insouciance ou la révélation.
    Que ce soit l’enfance ou l’adolescence.
    Que ce soit la maladie ou la vieillesse.
    Que ce soit la pauvreté ou la richesse (intérieure ).

    Le lecteur est saisi tout le long de cette très belle histoire qui est aussi un voyage complet initiatique à la vie, à la transition vers le monde des adultes, quand on a des raisons d’être différent et qu’on veut être pareil.

    Tous les personnages sont consistants et bouleversants de vérité, au delà des apparences.
    Le monde réel documenté est présent tout en finesse.

    Que de délicatesse dans cet ouvrage ! Bravo.

    • Je vois que vous avez eu beaucoup de plaisir à le lire, j’en suis ravie. Ce roman est une merveille !

      Je transmets votre commentaire à l’auteure.

Laisser un commentaire