Rentrée littéraire : Une maison jaune de Abigail Seran !

La rentrée littéraire d’automne 2015 est lancée et c’est avec une grande joie que j’ai lu, en avant-première, le deuxième roman d’Abigail Seran (oui je sais, je n’ai pas encore lu le premier, mais ça ne devrait pas tarder !). J’ai donc lu,entièrement, sur ma tablette (oui c’est une première), son roman qui se nomme : Une maison jaune ! Il est fraichement sorti de presse et déjà disponible en librairie !


Une maison jaune_couvUne maison jaune de Abigail Seran

Après la séparation de ses parents, Charlotte emménage avec sa mère dans une maison de maître qui devra être détruite prochainement. Elle découvre dans une armoire des partitions de musique et à la buanderie quelques mots, cachés et griffonnés par une écriture d’un autre temps.

Avec l’aide de son ami Thibault, elle mènera l’enquête sur cette maison particulière. Qui a habité ici ? Quelle est l’histoire de ces occupants du passé ?

Cette recherche de l’histoire réunit la vie de trois jeunes filles vers le passage à l’âge adulte. Trois vies qui sont réunies dans le destin tragique de cette maisonnée où son temps d’existence est vaincu.


Mars 1925
[…] Elle vint à moi. Je n’osai bouger. Je ne m’étais pas encore vue. Elle me contempla longuement, passant sa main sur le tissu, caressant mon avant-bras nu.
– Tu es…
Elle se reprit.
– Il faut un bracelet. Louison, allez chercher ma boîte à bijoux, je vous prie.
Louison sortie, elle saisit mes mains. Son visage était si proche du mien que je pouvais sentir l’odeur de sa peau poudrée.
– Tu es très en beauté, ma fille.
Sa voix était douce et fine. Ses doigts serrèrent les miens. Un éclair d’effroi traversa ses prunelles quand elle dit à Louison:
– Pas de rouge à lèvres, Louison.
Elle était partie quand je glissai à mon poignet le lourd bracelet en argent que ma mère m’avait prêté. C’était le cadeau de sa tante pour ses dix-huit ans. J’avais très peur de le perdre, mais maman avait insisté.
Louison m’amena le grand miroir en pied de la chambre de mes parents. Je levai les yeux doucement. Il y avait une femme en robe vert d’eau et talons qui me regardait.


Genre : Roman

Nombre de pages : 310

Année : 2015

Édition : Editions Plaisir de Lire

ISBN : 978-2-940486-53-3

Pour le commander c’est ici !


Mon avis :

J’ai adoré la lecture de ce roman qui raconte « quelques années » de la vie de trois jeunes femmes à des époques différentes, mais qui sont pourtant si liées. Je me suis attachée à elles, à la fragilité et la naïveté de Léonie, à l’innocence de la vie à travers Pia et à la persévérance de Charlotte. Elle découvre un monde nouveau lorsque de l’adolescence, elles passent à l’âge adulte, et si les époques sont différentes, il reste toujours ce sentiment d’être incomprise.

Ce roman a la particularité d’avoir trois histoires qui se suivent, nous passons d’une époque à une autre, comme si l’on marchait sur un fil sans pour autant perdre l’équilibre. L’auteure a su manier sa plume merveilleusement bien pour que le lecteur ne soit pas perdu. J’ai savouré la lecture d’Une maison jaune et je suis très heureuse d’avoir pu, grâce à mon partenariat avec Plaisir de Lire, découvrir Abigail Seran !

Une histoire, enfin trois histoires, qui m’ont emportée et m’ont vraiment touchée, je me suis surprise à repenser à mon passage à l’âge adulte. Merci Abigail Seran de m’avoir fait voyager dans mes souvenirs!


Je tiens à remercier les éditions Plaisir de Lire pour l’envoi de cette lecture et Abigail Seran, l’auteure, pour nos différents échanges !


A votre agenda, le vernissage aura lieu le 10 septembre 2015 à 19h00 à la Maison Buttin de Loës à Grandvaux. Lors de cette soirée, vous pourrez également découvrir « Chroniques d’une maman ordinaire » publié aux éditions Favre.

One thought on “Rentrée littéraire : Une maison jaune de Abigail Seran !

Leave a Reply