J’ai eu un véritable coup de coeur pour « Rosa » de Lolvé Tillmanns !

Rosa de Lolvé Tillmanns Rosa de Lolvé Tillmanns

Rosa se retrouve hospitalisée et demande à David, l’un de ses petits-enfants, d’écrire l’histoire de la famille. David se voit offrir un carton contenant les bandes enregistrées par sa maman ainsi que le « Nagra » qu’elle utilisait.

C’est avec ce magnétophone qu’il demandera aux membres de la famille de se raconter afin qu’il puisse écrire l’histoire de leur famille et accéder à la demande de sa chère grand-mère, la seule qui croit en lui.

Les conflits entre les êtres ne viennent-ils pas lorsque l’on ne se comprend plus ? Une famille qui s’est perdue, en s’éloignant les uns des autres, pourra-t-elle se retrouver à travers les maux écrits ?


Je reviens le lendemain avec des dizaines de cassettes vierges et un magnétophone qui semble ridiculement petit à côté du massif Nagra de maman. David est très agité, ses mains tremblent. J’essaie de savoir s’il a déjà écouté les bandes, mais il me parle à peine et me demande de revenir une semaine plus tard, l’après-midi. Il est toujours mieux l’après-midi, m’apprend une infirmière.
Mais je ne le trouve pas mieux l’après-midi où il me confie le petit magnétophone. Son regard ne se fixe sur rien, il passe sans arrêt sa main dans ses cheveux, en arrache des petites poignées lorsqu’il émet quelques monosyllabes incompréhensibles. Je pleure dans ma voiture. Les émotions débordent, incontrôlables, détestables. Les démons de mon frère me dévorent. J’essuie mon visage, me remaquille tant bien que mal et je mets en route la petite machine. J’entends alors la voix chevrotante de David me demander, quel est ton tout premier souvenir ?


Genre : Roman

Nombre de pages : 320

Année : 2015

Édition : Editions Cousu Mouche

ISBN : 978-2-940422-41-8

Pour le commander c’est ici !


Mon avis :

Je côtoie Lolvé Tillmanns à travers les réseaux sociaux mais je n’ai pas lu son premier roman, 33, rue des Grottes, car je lis moins de polar qu’à une certaine époque. J’ai suivi la sortie de Rosa avec attention et quand j’avais appris qu’elle serait en dédicace au Livre sur les quais, je n’avais pas hésité à l’ajouter à mon programme de la journée !

J’ai donc découvert la plume de cette auteure avec grand plaisir. Son style va a l’essentiel des ressentis qu’elle souhaite faire vivre à son lecteur, elle nous touche en plein coeur ! Dans ce roman, elle aborde la famille, ces liens parfois difficiles dans notre vie. Elle creuse les souvenirs de chacun, elle pointe du doigt que chaque membre de la famille forge le membre suivant et qu’il est important d’essayer de comprendre l’autre pour désamorcer les rancunes qui peuvent se former.

J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman, autant par le style d’écriture de Lolvé Tillmanns que par le sujet qu’elle aborde. Je me suis attachée à tous les êtres qui composent cette famille, j’ai vécu leur souffrance et ressenti leur joie de se (re)trouver. Merci Lolvé pour ce portrait de famille !

J’ai, maintenant, envie de découvrir son premier roman. A suivre donc !


Je tiens à remercier Lolvé Tillmanns, l’auteure, de m’avoir offert son livre en Service Presse lors de notre rencontre au salon « Le livre sur les quais » !


Coups de coeur

Leave a Reply