Juste un Signe de Liz Plum !

Juste un Signe de Liz Plum


Quatrième de couverture :

A la suite d’un événement traumatisant, Raine a perdu l’usage de sa voix. Trois ans plus tard, elle est toujours murée dans son silence et communique grâce à ses mains. Entourée par son frère et ses meilleurs amis, Raine s’est habituée à ce mode de vie. Elle en a fait son refuge. Jusqu’à ce qu’un nouvel élève débarque au lycée et vienne fissurer, à coup de sourire, les remparts qu’elle avait soigneusement érigés autour d’elle. Lui est une célébrité locale : tout juste sorti d’une prison pour mineurs, West Love intrigue autant qu’il inquiète. Il est beau, audacieux et, pour une raison qui échappe complètement à Raine, déterminé à se rapprocher d’elle ! Il la taquine en permanence, la drague ouvertement et va jusqu’à lui demander de lui enseigner la langue des signes ! Ce que Raine ne sait pas, c’est que West est prêt à tout pour la sortir de son silence.

Extrait :

Je regarde l’heure et je souris : plus que cinq minutes de cours, et plus qu’un cours avant le déjeuner. Alyse et moi échangeons un clin d’oeil complice.
Je pourrais manger un cheval. Deux, même, peut-être.
Bon sang, je pourrais même en manger trois, s’ils sont au bacon.

– Alors, Sunshine, me dit West, la voix encore plus douce qu’hier. Est-ce que je peux t’appeler comme ça ?

Je commence à faire un signe de dénégation, mais m’interrompt :

– C’est décidé, je vais t’appeler comme ça.
Je le fusille du regard. A quoi bon me demander ?

– Si tu ne parles pas, et que je ne connais pas la langue des signes, comment est-ce qu’on peut communiquer ?

Je le dévisage un instant avant d’écrire ma réponse. Pourquoi donc voudrait-il communiquer avec moi ? Et pourquoi diable pense-t-il que, moi, j’ai envie de communiquer avec lui ? Bon, c’est vrai, il est dangereusement beau, mais c’est tout. Dangereux.

Je n’ai aucune envie de fréquenter un garçon qui a potentiellement tué quelqu’un.

Je lui tends la feuille de papier :

Comme tu l’as vu, mes amis proches ont appris la langue des signes, mais je suppose que je peux écrire pour te parler. Cela dit, je ne pense pas que toi et moi allons souvent avoir l’occasion de discuter.

– Ah oui ? Et comment tu peux en être si sûre, Sunshine ?

– Déjà, parce que tu m’appelles comme ça.

– Comment ? Sunshine ?

La sonnerie retentit au moment où il ajoute :

– Désolé de te contredire, mais je crois qu’on s’est déjà mis d’accord dessus.

Il commence à s’éloigner, mais, juste avant de quitter la salle, il se retourner pour me dire :

– En plus, c’est mignon, Sunshine. Comme toi.

Le sourire qu’il a alors est le plus grand de tous ceux que je lui aie connus. Il me fait un clin d’oeil, puis disparaît.

Je reste, à regarder dans la direction où il est parti, les yeux écarquillés.

Ouais, c’est décidé. Il me met hors de moi.

Je sursaute en sentant une main sur mon épaule. Alyse me regarde, l’oeil brillant.

– Et voilà le début d’une belle histoire d’amour…

Puis elle me plante là.

Quoi ?


Genre : Young Adult / Nombre de pages : 480 / Année : 2019 / Édition : Hachette Romans / ISBN : 9782016269718


Mon avis :

Il parait qu’il n’y a pas d’âge pour lire de la lecture « Young Adult » ! J’étais sceptique, je me trouvais trop « vieille » pour lire ce genre littéraire, mais en fait non ! J’ai A-D-O-R-E !

Je me suis attachée aux personnages, j’ai souris, j’ai rigolé, j’ai tremblé, je suis tombée amoureuse. Bref, j’ai passé un magnifique moment avec Raine et West, et j’ai été triste de les quitter. Une belle détente où chaque page se lisait avec délice. On a parfois besoin d’un peu de légèreté.

Une jolie découverte, ce genre littéraire, on m’y retentera avec grand plaisir !


Merci aux éditions Hachette Romans pour ce roman en Service Presse !

Leave a Reply