[Coup de coeur] – Le vertige des falaises de Gilles Paris !

Le vertige des falaises de Gilles Paris


Quatrième de couverture :

Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au coeur d’une imposante maison de verre et d’acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l’île tout entière.
Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis.
Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s’en libérait enfin ?Marnie est une jeune adolescente qui vit « dans un château de verre » sur une île. Sa famille proche se constitue de sa grand-mère et de sa maman qui est gravement malade, les hommes ont, à leur façon, quitté le cocon familial. Sa meilleure amie est aveugle et ensemble elles adorent se balader sur les falaises, à la limite de la chute. (source www.plon.fr)

Lire la suite

2014 tire sa révérence en laissant de beaux souvenirs !

Bilan_2014

Le blog a tout juste sept mois et pourtant déjà tant de choses à raconter. J’ai eu envie de relancer ce blog après mon passage en tant que bénévole au Salon du Livre de Genève et je ne regrette vraiment pas ce choix.

Lire la suite

Trois coups de coeur à mettre sous votre sapin !

Parce que Noel approche à grands pas et qu’il faut penser aux cadeaux, et pourquoi pas un beau livre ?

J’ai eu une année riche en découvertes, des lectures passionnantes dont certaines ont été de véritables coups de coeur, soit par leur côté littéraire époustouflant ou par les échanges ouverts que j’ai eus avec l’auteur, ou les deux !


9782709647465-GOn ne voyait que le bonheur de Grégoire Delacourt

Résumé : Antoine a 40 ans et est expert en assurance, il passe ses journées à analyser et indemniser les assurés. Il arrive un moment dans son existence où il décide de faire le point sur sa vie, la valeur qu’elle a. Il nous entraîne à travers une expertise personnelle sur ce qu’a été son passé et les conséquences de celui-ci sur qui il est devenu. Très vite dans sa vie, il ressent le manque d’amour de sa mère et l’absence de son père, un ressenti qui s’intensifiera lorsque ses soeurs jumelles naissent. Un matin, une des jumelles ne se réveille pas et le semblant de famille restant éclate lorsque la mère abandonne son foyer. Il reste deux enfants déchirés, dont l’un se réfugie dans la colère et l’autre dans le silence, jusqu’au moment où elle prononcera un mot sur deux. Ils deviennent solidaires et se protègent.

Lire la suite

L’été des lucioles et mini-interview de Gilles Paris

Le narrateur de L’Eté des lucioles est Victor, un enfant de neuf ans.

Sur la quatrième de couverture du livre, on peut lire : « Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c’est parce que François, son père, n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard. »

Comme chaque année, Victor, sa soeur et ses deux mamans partent au Cap-Martin pour les vacances d’été. Victor y retrouvera Gaspard, mais aussi Justine (sa petite fée en secret), et cet été-là, il se liera avec la baronne et rencontrera deux jumeaux, étranges, qui lui feront découvrir l’intérieur des villas qui bordent la promenade Le Corbusier. Au-delà de l’insouciance présente en Victor, il se rendra compte que toutes ses certitudes peuvent s’avérer fausses lorsque l’on ne parle pas du passé. Pendant ses vacances, il vivra une aventure qui changera le cours de vie.

Lire la suite