Je soutiens le Ray’s Day !

Chaque jour a sa fête, que soit par l’éphéméride ou par des journées internationales décrétées par l’ONU, dont on peut citer : le 20 mars pour la journée de la langue française, le 21 mars pour la journée mondiale de la poésie ou le 23 avril pour la journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Une liste qui nous rappelle, bien souvent, des moments tragiques qui se sont passés dans notre monde. Alors, pourquoi ne mettrions-nous pas de la joie en fêtant des moments que nous estimons nous rendre heureux ?

Happy_1600X1067
(photo by martinak15)

Lire la suite

Extrait de ma pile à lire ! #1

Lire est un plaisir, une détente, une évasion, un partage, une découverte et pourquoi pas une rencontre.

J’adore flâner en librairie ou dans les salons, et forcément la quantité de livres à lire dépasse vite le temps à disposition.

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager un extrait de ma pile à lire, des livres en cours de lectures et ceux que j’aimerais lire en « priorité ».

Mes lectures en cours :


L’Écrivain de la famille de Grégoire Delacourt / page 176 sur 235

A sept ans, Edouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l’écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n’est jamais tout à fait le bon…



Lire la suite

No impact man de Colin Beavan !

Colin Beavan, soucieux de l’environnement, se lance avec sa famille, dans le projet de vivre pendant une année sans impact écologique.

Le livre No Impact Man relate le quotidien de cette famille qui a comme règles de ne produire aucun déchet qui n’est pas compostable et de faire leurs achats uniquement dans un rayon de 400 km. Ces règles n’auraient aucun poids, si cette famille n’avait pas décidé de n’utiliser que des transports ne consommant pas d’énergie fossile et de n’utiliser aucun produit à base de papier, papier hygiénique compris.

Même si ce n’est pas les premiers à tenter l’expérience, l’aventure peut pourtant paraître périlleuse puisque la famille habite au 9ème étage d’un building au coeur de Manhattan. Qui dit « sans impact écologique » dit pas d’ascenseur, pas de réfrigérateur, pas de climatiseur et donc pas de voiture. Jeune père de famille, Colin devra relever deux premiers challenges :  convaincre sa femme d’adhérer à l’aventure malgré qu’elle soit un peu accro au shopping et renoncer aux couches en plastique et repas préparés. Les défis sont relevés et l’expérience peut commencer !

Lire la suite

La mémoire d’une autre de Mélanie Rose !

Une femme décide de changer de vie, elle emporte avec elle tout ce qui lui tient à coeur, y compris son chat. Une tempête de neige qui paralyse le pays, et puis c’est l’accident. Elle se réveille dans une maison chaleureuse, incapable de se souvenir de qui elle est. Elle rencontre Jade, six ans, qui lui annonce que sa soeur Ambre l’avait avertie de son arrivée. Une révélation qui la laisse perplexe, de plus qu’elle apprendra que Jade n’avait pas prononcé un mot depuis deux ans. Jade vit avec son père, Vincent, et Tara qui est la gouvernante, mais aucune présence d’une mère ou d’une soeur. Elle rencontrera aussi le frère de Tara, qui lui propose de l’hypnotiser afin de retrouver la mémoire, chose qu’elle accepte. Tara et Vincent sont sceptiques à cette solution, mais elle n’écoute pas leurs conseils, et commence la séance d’hypnose. Cela ne se passe pas comme prévu, les souvenirs attendus ne sont pas les siens, mais ceux d’une femme qui a vécu au XIX siècle. Séance après séance, elle en découvre plus sur la vie de cette femme « d’ailleurs », mais il y a tout un tas de questions qui s’imposent à elle. Se pourrait-il qu’elle soit la réincarnation de cette villageoise ? Quels sont les secrets que cache Vincent ? Et surtout, qui est-elle ?

Lire la suite

Patients de Grand Corps Malade !

Vous connaissez sûrement Grand Corps Malade, slameur français reconnu. Vous lui connaissez sa béquille qui ne le quitte pas et vous avez donc sûrement lu ou entendu, qu’il a eu un grave accident étant jeune.

Patients est donc la biographie que Grand Corps Malade a écrit sur le temps qu’il a passé en centre de rééducation.

Fabien (de son prénom) fait un plongeon dans une piscine, mais malheureusement le niveau de celle-ci n’est pas assez profond et il se déplace des vertèbres. Les médecins sont vraiment sceptiques, et selon eux, il ne remarchera pas. Il se retrouve deux ans dans un centre de rééducation, au début sans autonomie, où les tâches les plus anodines ont besoin d’aide. L’intimité n’existe plus quand il faut être assisté pour aller aux toilettes, se laver, manger. Des moments pénibles et difficiles pendant lesquels Fabien ne se décourage pas et puise la force qu’il a en lui pour se battre, c’est son caractère de battant qui lui permettra, contre toutes attentes, de remarcher.

Lire la suite